Billets du mois: octobre 2009


Blanquette de veau 3

Une fois n’est pas coutume, je me suis lancée dans la préparation d’un plat traditionnel : la blanquette de veau. C’était vraiment très bon et les plats mijotés sont très agréables quand le temps commence à donner des envies de cocooning.
En plus c’est très pratique, on cuisine le week-end et les repas de la semaine sont prêts, on peut même congeler des parts !!
A refaire, c’est sûr.

Inspirée de : Chef Nini

Pour 8 personnes

  • 1,2 kg de veau (à choisir par votre boucher préféré : épaule, tendron 😉 coupés en cubes
  • 2 belles carottes
  • 2 blancs de poireau
  • 250 g de champignons de Paris
  • 1 oignon piqué de 2 clous de girofle
  • 200 g d’oignons grelots (je n’en ai pas trouvé, j’ai donc tout simplement émincé 2 oignons)
  • 60 g de beurre
  • 50 g de farine
  • 1 bouquet garni
  • Sel, 10 grains de poivre

1. Placer la viande dans une cocotte avec l’oignon piqué et couvrir d’eau froide à hauteur. Saler (avec du gros sel) et porter lentement à ébullition puis laisser frémir 30min. Enlever l’écume qui se forme en surface.

2. Pendant ce temps, éplucher les carottes et couper-les en tronçons. Nettoyer les blancs de poireaux et les ficeler ensemble. Ajouter le tout dans la cocotte avec les 10 grains de poivre et le bouquet garni. Couvrir et laisser cuire 1 heure.

3. Éplucher les oignons grelots. Porter une casserole d’eau à ébullition, saler et y faire les oignons 8-10mins.

4. Nettoyer les champignons, les couper en 2 ou en 4 en fonction de la grosseur et les faire sauter dans une poêle avec un peu de beurre. Saler et réserver.

5. Égoutter la viande et les légumes. Réserver 50cl du bouillon et le reste dans un bol au frigo (elle servira en cas où vous devez réchauffer la blanquette pour détendre la sauce).

6. Faire fondre le beurre dans une casserole. Ajouter la farine et remuer 1 minute à feu moyen. Verser le bouillon au fur et à mesure tout en remuant. Faire épaissir la sauce quelques minutes en remuant pour éviter qu’elle n’accroche.

7. Remettre la sauce dans la cocotte, puis la viande et les légumes (retirer la ficelle du poireau) et remettre sur feu doux.


Tajine de canette à l’orange

Des cuisses de canette en promotion, il n’en a pas fallu plus à mon homme pour nous improviser un délicieux tajine aux diverses saveurs : orange, cannelle, miel, … Un vrai délice, l’appartement était rempli de fabuleuses senteurs, j’en ai de la chance 😉

Pour 4 personnes

  • 3 oranges pressées
  • 4 cuisses de canette (sans la peau)
  • 2 oignons émincés
  • 1 cc de cumin
  • 1 cc de cannelle
  • 3 cc de miel
  • 2 grosses carottes
  • 1/2 tablette de bouillon de volaille dégraissé
  • 1 bâton de cannelle
  • 2 cc d’huile
  • sel, poivre

1. Retirer la peau des cuisses de canette.

2. Verser l’huile dans une poêle et y faire dorer les canettes. Une fois, les cuisses dorées les réserver puis faire dorer les légumes : oignons, carottes.

3. Puis ajouter le fond de sauce aux légumes : bouillon de volaille + épices (cumin, cannelle) + miel + jus des oranges + 1 verre d’eau. Laisser chauffer le temps que la sauce soit bien homogène : tablette de volaille et miel fondu.

4. Ensuite, déposer le tout dans un tajine (le notre est électrique) : canette, légumes + sauce. Faire cuire 1h30 minimum.

On aime :
– préparer ce plat la veille et le faire réchauffer au dernier moment.

– l’accompagner de semoule


Rochers coco-cacao 1

Après la recette du velouté de mangue, voici celle des petits rochers coco-cacao qui l’ont accompagné. Ces petits rochers sont délicieux, ça change des rochers coco classiques. Il faut juste faire un peu plus attention à la cuisson, car on ne les voit pas changer de coloration.

Inspirée de  : Chef nini

Pour 15 rochers

  • 1 blanc d’œuf
  • 70g de noix de coco râpée
  • 60 g de sucre
  • 1 CS de cacao non sucré

1. Allumer le four à 180°C (th.5). Mélanger le sucre, la noix de coco et le cacao. Battre le blanc en neige ferme. Y incorporer délicatement la coco sucrée chocolatée.

2. Recouvrir une plaque du four avec une feuille de
cuisson. Prendre des portions de pâte dans les mains et malaxer pour que la pâte s’amalgame et forme une boule. Recommencer jusqu’à épuisement (15 rochers).

3. Déposer les boules ainsi formées sur la plaque allant au four et faire cuire 15 minutes.