thym


Verrines provençales et espuma de chèvre

Lors d’un apéritif dinatoire, s’il y a bien une préparation culinaire qui fait toujours son petit effet, c’est bien l’espuma.

Pour préparer cette mousse légère, il vous faudra d’abord vous munir d’un siphon et de cartouches de gaz.

Quand nous sommes tombés sur la recette de Chef Nini, nous nous sommes mis à l’arrêt. L’idée de mélanger quelques légumes du soleil avec un espuma de chèvre, tout simplement génial! Nous n’avons juste pas utilisé de poulet comme prescrit dans la recette originale ayant un végétarien parmi nos convives.

Source : Chef Nini

Pour 6 verrines

  • 2 tomates rondes
  • 1 petite courgette
  • 1cc de vinaigre balsamique
  • 1 cc d’huile d’olive
  • 1 branche de thym
  • sel, poivre

Pour l’espuma de chèvre :

  • 25cl de crème liquide entière
  • 2 crottins de chèvre (120g)

1. Laver, éplucher et couper en petits dés la courgette. Couper également les tomates en tout petits dés.

2. Faire chauffer une poêle et faire dorer les dés de courgette dans 1 cc d’huile d’olive.

3. Ajouter le thym effeuillé et les dés de tomates aux courgettes.

4. Laisser cuire jusqu’à ce que les tomates commencent à s’écraser. En fin de cuisson, ajouter le balsamique. Saler et poivrer.

5. Laisser refroidir et répartir dans les verrines.

Pour l’espuma (à faire la veille) :

6. Couper les crottins en morceaux et les déposer dans une casserole avec la crème liquide.

7. Faire chauffer sur feu moyen en mélangeant sans cesse jusqu’à ce que le fromage soit complètement fondu.

8. Filtrer et verser dans le siphon.

9. Le fermer, tête en bas, incorporer la cartouche de gaz. Secouer vigoureusement et réserver au frigo (tête en bas ou à l’horizontal) jusqu’au lendemain.

10. Au moment de servir, ajouter une pointe d’espuma sur la verrine et déguster.


Saint Jacques, mousseline de patate douce et écume de gingembre et vanille 2

Après le dessert et l’entrée, je vous propose aujourd’hui le plat. Il s’agit d’une recette que nous avons réalisé à l’atelier des chefs et que nous avons quelque peu modifiée. La recette d’origine était effectuée à base de skrei (du cabillaud sauvage de norvège) et les tagliatelles de légumes n’étaient pas présentes.

Pour 6 personnes

  • 600 g de coquilles Saint Jacques (4 par personnes idéalement, selon la grosseur)
  • fleur de sel

Pour la mousseline de patate douce (2 ppts) :

  • 1 branche de thym
  • 1/2 oignon
  • 400 g de patate douce
  • 20 cl de lait
  • 1 cc d’huile d’olive

Pour l’écume gingembre et vanille (1 ppt) :

  • 3 feuilles de gélatine
  • 50 g de gingembre
  • 1 gousse de vanille
  • 50 cl de lait

Préparation de la mousseline de patate douce :

1. Éplucher les patates douces puis les couper en petits morceaux. Ciseler un ½ oignon, le faire suer à l’huile d’olive, ajouter la patate douce, une branche de thym, puis 20 cl de lait. Assaisonner et laisser cuire 20 min.

2. Une fois cuit, mixer au blender puis verser le liquide de cuisson petit a petit jusqu’à l’obtention d’une texture bien onctueuse. Mettre dans une casserole et maintenir au chaud.

Préparation de l’écume gingembre et vanille :

3. Éplucher et râper la  racine de gingembre. Fendre la gousse de vanille en 2. Faire bouillir 50 cl de lait avec le gingembre râpé et la vanille, laisser infuser pendant  5  minutes. Assaisonner et ajouter les feuilles de gélatine préalablement ramollies dans un bol d’eau froide.

4. Retirer le gingembre et la vanille du lait et à l’aide d’un mixer plongeant, mixer la surface du lait pour la rendre mousseuse comme un cappuccino.

Préparation des coquilles Saint Jacques :

5. Mettre la poêle à chauffer avec un filet d’huile d’olive. Saisir les coquilles Saint Jacques pendant deux minutes de chaque côté (le temps de cuisson dépend de la grosseur des coquilles, elles doivent rester fondantes à l ‘intérieur) . Les assaisonner  de fleur de sel.

Dressage :

6. Servir sur une assiette plate une quenelle  de mousseline  avec les Saint Jacques et compléter avec l’écume de gingembre (redonner un goût de mixeur entre chaque assiette pour bien obtenir l’écume).


Clafoutis de jambon et courgettes 2

Encore une fois, c’est mon homme qui m’a préparé à manger. J’en ai de la chance moi :-)

Source : Weight Watchers, « Sélection gourmande »

Pour 6 personnes

  • 1 gousse d’ail
  • 500 g de petites courgettes
  • 1 CS d’huile d’olive
  • 2 brins de thym frais
  • 12 olives noires dénoyautées
  • 120 g de farine
  • 4 petits œufs
  • 20 cl de lait demi-écrémé
  • 1 CS de basilic ciselé
  • 8 fines tranches de jambon de Bayonne (160 g)
  • Sel, poivre

1. Préchauffer le four à 210°C (th.7). Peler et hacher l’ail. Laver et sécher les courgettes. Les couper en bâtonnets sans les éplucher.

2. Faire chauffer l’huile dans une poêle. Ajouter les courgettes, le thym et l’ail. Cuire à feu moyen en remuant jusqu’à évaporation de l’eau. Saler et poivre.

3. Couper les olives en deux. Verser la farine dans un saladier. Battre les œufs et les ajouter. Saler et poivrer. Mélanger au fouet en versant le lait petit à petit puis incorporer les olives et le basilic.

4. Étaler les courgettes dans une tourtière de 26cm de diamètre. Verser la préparation. Enfoncer les morceaux de jambon. Cuire 35 à 40 minutes au four. Servir tiède ou froid.