amande


Verrines amandines en compotée d’abricots 2

Vite vite, on profite des derniers abricots de l’été pour réaliser cette délicieuse petite verrine toute simple.


Pour 3 petites verrines ou 2 grosses (personnellement, on préfère en petite dose)

  • 3 petits pots de fromage blanc ( 3 * 100 g )
  • 3 feuilles de gélatine
  • 4 grosses CS de sucre roux
  • 3 grosses CS de poudre d’amandes
  • 1 cc d’extrait d’amandes amères
  • 10 abricots frais

1. Faire tremper les feuilles de gélatine dans de l’eau froide pendant 10 min. En attendant, éplucher et dénoyauter les abricots, les couper en deux et les cuire dans une casserole tels quels avec 1 CS de sucre en remuant pendant 5 bonnes min. Éteindre le feu et réserver.

2. Dans une autre casserole : mettre les 3 fromages blancs + 3 CS sucre + la poudre d’amandes + l’extrait d’amandes amères. Chauffer en remuant (ne pas bouillir surtout). Essorer les feuilles de gélatine en pressant avec les mains et hors du feu, mélanger à la préparation au fromage blanc.

3. Verser la préparation fromage blanc gélatinée dans les verrines et laisser refroidir à température ambiante. Une fois refroidies, filmer et mettre au frigo pendant 1H30-2H pour que ça se solidifie.

4. Mettre la compote d’abricots au frais en même temps.

5. Au moment de servir : diviser la compote sur chaque verrine.

On aime :
– Ajouter 1/2 abricot sur chaque verrine en le coupant en deux
– Parsemer de copeaux de chocolat à l’aide d’un couteau économe

Source : Eryn et sa folle cuisine


Tarte aux framboises et au chocolat blanc 3

Une tarte réalisée une première fois pour tester (car nous n’avions encore jamais trop réaliser de recettes avec de la ricotta) et une deuxième fois pour amener à mon pot de départ du boulot. Poulala, ça date du mois de mars tout ça !!! Il était temps que je vous publie cette délicieuse recette qui marie à merveilleux des saveurs chères à mon homme : les framboises et le chocolat blanc.

Contrairement à la recette d’origine, j’ai réalisé une pâte à l’amande que nous avons déjà eu l’occasion de testéer plusieurs fois, notamment dans la tarte bavaroise aux framboises.

Attention, les quantités données dans la recette correspondent bien aux quantités pour une tarte normale (25-26 cm de diamètre), et non pas à une petite tartelette comme sur la photo.

Source : Flo et mimolette

Pour une tarte de 25-26 cm de diamètre (8 personnes)

Pour la pâte à l’amande :
  • 140 g de farine
  • 20 g de maïzena
  • 40 g d’amandes entières non mondées
  • 50 g de beurre mou en dés
  • 70 g de sucre
  • 1 œuf
  • une pincée de sel
  • 1/4 cc arôme amandes amères
Pour la garniture :
  • 250 gr de framboises
  • 200 gr de chocolat blanc à pâtisser
  • 1 pot de ricotta
  • 4 œufs

Préparer la pâte à l ‘amande :

1. Réduire les amandes entières non mondées en poudre fine. Malaxer dans un saladier la farine, la maïzena, les amandes réduites en poudre avec le beurre mou en dés jusqu’à homogénéisation. Le beurre doit être bien incorporé. Ajouter alors le sel, le sucre puis mélanger à la main. Ajouter ensuite l’œuf, l’arôme d’amandes amères et malaxer jusqu’à formation d’une boule de pâte. Emballer dans un film étirable et réfrigérer 1 heure.

2. Préchauffer le four à 180°C. Étaler finement la pâte entre 2 feuilles de papier sulfurisé, foncer le moule beurré et fariné (sauf si moule en silicone), piquer le fond et les bords à l’aide d’une fourchette et cuire à blanc environ 25 minutes à 180°C (20 minutes avec du papier sulfurisé et des légumes secs dessus, 5 minutes sans). Retirer du four.

Préparer la garniture :

3. Faire fondre au bain-marie ou doucement au micro-ondes le chocolat blanc.

4. Dans un grand saladier, verser le pot de ricotta puis ajouter le chocolat blanc fondu. Ajouter les œufs et mélanger bien jusqu’à ce que l’appareil soit lisse et homogène.

5. Étaler la préparation au chocolat blanc sur le fond de tarte précuit puis disposer harmonieusement les framboises puis enfourner 1/2 heure.

6. Laisser refroidir et réserver au frigo. Cette tarte se déguste froide.


Crumble de pêches et sa mousse blanche 3

Pour cette nouvelle compet’, beaucoup d’idées me sont passées par la tête. La chose dont j’étais sûre, c’était que je voulais une verrine avec un espuma de chocolat blanc, ne me restait donc plus qu’à trouver comment l’accompagner.

Dans un premier temps j’ai eu envie de faire une compotée d’abricots avec de la fève tonka (ou pas) puis j’ai eu envie de faire un crumble avec de la pistache pour montrer à Ju que l’abricot se mariait parfaitement avec la pistache, puis notre four nous a lâché, donc je ne pouvais plus faire de crumble, puis ce n’était plus la saison des abricots. Alors, je me suis rabattue sur les pêches !! Et là je me suis souvenue d’une recette de Cyril Lignac où il mêlait une compotée de pêche à la menthe avec un pain perdu brioché. Ensuite, nous avons changé notre four et pour le crumble, j’ai fait simple finalement, ne voulant pas marier trop de saveurs à la fois.

Et voilà que l’été est déjà terminé, que les pêches quittent nos étalages, et que je suis vraiment à la bourre pour publier cette recette. Je vous propose donc de l’essayer pourquoi pas avec un lit de fruits de la passion à la place de la compotée de pêches !! Miam miam.

Pour 6 verrines

La compotée de pêches à la menthe :

  • 6 pêches
  • 75 g de sucre semoule
  • 6 feuilles de menthe
  • 1 noisette de beurre

Le crumble à l’amande :

  • 50 g de beurre doux
  • 50 g de sucre semoule
  • 50 g de poudre d’amande
  • 50 g de farine

L’espuma de chocolat blanc :

  • 110 g de chocolat blanc
  • 125 g de lait entier (=1/8 de litre)
  • 5 g de sucre
  • 100 g de crème liquide entière (=10cl)
  • 2 cartouches de gaz

Préparer la compotée de pêches à la menthe :

1. Éplucher les pêches et enlever le noyau. Les couper  en tranches. Laver et ciseler les feuilles de menthe.

2. Mettre une poêle à chauffer. Ajouter une noisette de beurre. Poêler les pêches à feu vif au début, puis ajouter le sucre pour les faire caraméliser.

3. Ajouter la menthe ciselée, puis baisser le feu pour faire compoter le tout une dizaine de minutes

Préparation du crumble à l’amande :

4.  Préchauffer le four à 180 °C (th. 6).

5. Mélanger du bout des doigts la farine, la poudre d’amande, le sucre et le beurre mou jusqu’à obtention d’une pâte friable. Étaler le tout sur une plaque allant au four et cuire 15 min.

Préparation de l’espuma de chocolat blanc :

6. Porter à ébullition le lait et le sucre.

7. Mettre le chocolat blanc dans un saladier, puis ajouter le mélange lait/sucre bouillant progressivement, tout en fouettant, jusqu’à l’obtention d’un mélange bien lisse. Ajouter la crème liquide froide et fouetter. Laisser reposer quelques instants.

8. Passer le mélange au chinois et remplir le siphon. Mettre une à deux cartouches (successivement) dans le porte cartouches, en secouant bien entre chaque cartouche.

9. Mettre au frais au moins 1 heure avant de servir.

Dressage :

10. Déposer de la compotée de pêches dans les verrines, puis du crumble à l’amande et enfin l’espuma au chocolat blanc. Pour cela, secouer fortement le siphon avant de dresser la mousse sur les verrines.

Nous avons déjà testé cette recette 2 fois et à chaque fois ce fut un régal.